Empêcher les explosions : état des lieux des stocks d’armes en Afrique de l’Ouest et au Sahel

2022-05-17

Cette note d’orientation fait le point sur l’état de la sécurité physique et la gestion des stocks (PSSM) en Afrique de l’Ouest et au Sahel en 2022. Elle aborde les principales politiques et pratiques en vigueur en s’appuyant sur un travail de recherche documentaire et sur des entretiens avec les décideurs. L’objectif de ce document consiste à déterminer la cause des difficultés que rencontrent les gouvernements pour conserver leurs armes et leurs munitions : excès d’ambition, événements imprévus entraînant la découverte et le détournement des stocks, ou simple négligence. Quoi qu’il en soit, les pertes humaines et la destruction des biens ne connaissent pas de répit et le faible niveau de sécurité desarsenaux continue de profiter aux criminels, aux extrémistes violents et à d’autres acteurs non étatiques.

À propos de l’auteur

Nelson Alusala est consultant en recherche à l’Institut d’études de sécurité. Il travaille pour le projet ENACT et se concentre sur les liens entre le contrôle des armes, le désarmement et le crime organisé transnational. Auparavant, il a travaillé pour le Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Démocratique du Congo et pour le Groupe d’experts des Nations Unies sur le Libéria. Il est titulaire d’un doctorat en sciences politiques obtenu à l’université de Pretoria.

Image de couverture : © Adobe Stock 

EU Flag
ENACT is funded by the European Union
ENACT is implemented by the Institute for Security Studies and INTERPOL, in
affiliation with the Global Initiative against Transnational Organised Crime
ISS Donors
Interpol
Global
feature-5Page 1