Urgence médicale : Trafic de produits pharmaceutiques de la Tunisie vers la Libye

2020-03-01

D’importantes quantités de médicaments authentiques sont passées en contrebande en Libye depuis la Tunisie voisine par des réseaux du crime organisé partant des principaux centres de médicaments de la Tunisie, à savoir la Pharmacie Centrale, les hôpitaux et les pharmacies privées. La réussite de cette aventure est due aux maillons faibles du contrôle et de la gestion de la chaîne d'approvisionnement des médicaments autorisés ; une situation exacerbée depuis la révolution de 2011 en Tunisie et favorisée par le conflit qui fait actuellement rage en Libye. D’avril à septembre 2018, l'Observatoire régional du crime organisé (ORCO) d’ENACT pour l’Afrique du Nord a étudié le problème et le présent document en examine la complexité et propose des solutions. 

À propos de l’auteure

Jihane Ben Yahia est la Coordinatrice régionale de l’Observatoire du crime organisé pour l’Afrique du Nord. Basée à Tunis, elle a rejoint le projet ENACT en février 2018. Avant de rejoindre l’ISS, Jihane était consultante juridique et a travaillé dans des organisations de la société civile locale dans le domaine de l'état de droit et la gouvernance.

Image de couverture © Adobe Stock – Herby (Herbet) Me

EU Flag
ENACT is funded by the European Union
ENACT is implemented by the Institute for Security Studies and INTERPOL, in
affiliation with the Global Initiative against Transnational Organised Crime
ISS Donors
Interpol
Global
feature-5Page 1