Pillage du patrimoine culturel de l'Afrique du Nord et de l'Ouest

2020-11-26

Le pillage d'objets archéologiques représente une activité internationale lucrative. De nouvelles recherches menées par le programme ENACT sur la criminalité organisée se penchent sur le trafic de biens culturels et historiques au Mali, au Nigeria, en Tunisie et en Algérie.

Les auteurs de l'étude « Culture en ruines » se joindront aux professionnels du patrimoine culturel lors de ce séminaire pour discuter des nouvelles dynamiques du commerce illégal et de son impact sur les communautés d'Afrique du Nord et de l'Ouest. Ce séminaire vise à engager un débat sur le commerce et les réponses à apporter aux niveaux national et international.

Chairperson: Simone Haysom, analyste principale, Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée

Speakers: 

Daouda Keita, Directeur général, Musée national du Mali, Bamako

Katie A Paul, co-directeur du projet ATHAR (Trafic d'antiquités et recherche sur l'anthropologie du patrimoine), Washington, DC

Rim Dhaouadi, avocate et chercheuse en droit international et en droits de l'homme en Afrique du Nord, co-auteure de « Culture en ruines »

Julia Stanyard, analyste, Initiative mondiale contre la criminalité transnationale organisée et co-auteure de « Culture en ruines »

Enquiries: 

Catherine Moat, [email protected] 

Photo © Julia Stanyard 

EU Flag
ENACT is funded by the European Union
ENACT is implemented by the Institute for Security Studies and INTERPOL, in
affiliation with the Global Initiative against Transnational Organised Crime
ISS Donors
Interpol
Global
feature-5Page 1