Migration irrégulière en Méditerranée : Défis pour les professionnels

2021-05-26

Après une quinzaine d'années de calme, la route maritime menant de l’Afrique de l’Ouest vers Europe via les îles Canaries, connaît une résurgence d’activité en matière de migration irrégulière. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a estimé à + 756 % l’augmentation des arrivées entre janvier et décembre 2020, par rapport à la même période en 2019. Selon l’OIM, le nombre d’embarcations traversant les îles Canaries a augmenté de 144 %, et au moins 239 migrants sont morts en tentant de rejoindre les îles Canaries entre le 1er janvier et le 19 août 2020, contre 210 en 2019 et 43 en 2018. 

Ce séminaire en ligne traitera des facteurs favorisant l’augmentation de l’activité des migrants irréguliers tant au niveau des pays d’origine en Afrique que des pays de destination en Europe. Il sera également l’occasion de faire le point sur les expériences des experts et professionnels chargés de la mise en œuvre des politiques relatives à la prévention et à la lutte contre ce phénomène de migration irrégulière.

Modérateur Allan Ngari, Coordinateur régional de l'Observatoire de la criminalité organisée pour l'Afrique de l'Ouest

Animateur : Deo Gumba, Consultant de recherche, Projet ENACT

Remarques d'ouverture :  S.E. Monsieur Jobst von Kirchmann, Ambassadeur de l’UE en Côte d’Ivoire

Intervenants :

Demandes de renseignements : Deo Gumba, [email protected] 

Photo © Noborder Network/Flickr

EU Flag
ENACT is funded by the European Union
ENACT is implemented by the Institute for Security Studies and INTERPOL, in
affiliation with the Global Initiative against Transnational Organised Crime
ISS Donors
Interpol
Global
feature-5Page 1