La criminalité organisée et le coût de la prime au coltan en RDC

2021-11-11

En 2019, 40 % du coltan extrait dans le monde provenait de la République démocratique du Congo (RDC), cela en fait l'un des minéraux les plus importants du pays. Grâce à ses propriétés uniques, le coltan est un composant essentiel des appareils électroniques modernes.

Mais ce qui devrait être une bonne nouvelle pour la RDC revêt un côté sombre. L'extraction et le commerce du coltan sont entachés de violations des droits humains et de dommages environnementaux. Ce séminaire présentera les réseaux de criminalité organisée qui opèrent dans la chaîne d'approvisionnement du coltan et le rôle de redressement que les politiques publiques et les décisions commerciales peuvent jouer dans la région des Grands Lacs.

Cet événement fera l'objet d'une interprétation simultanée français-anglais.

Modérateur : Ruth Olofin, Directrice exécutive par intérim, Fondation CLEEN, Abuja, Nigeria

Remarques d'ouverture : Représentant de l'UE (à confirmer)

Intervenants :

Oluwole Ojewale, coordinateur régional de l'Observatoire de la criminalité organisée ENACT – Afrique centrale, ISS Dakar

Michel Buroko, Directeur de l'Agence congolaise de l'environnement, Goma, RDC

Raoul Kitungano, coordinateur de Justice pour tous, RDC

Yann Le Cloarec, analyste régional des renseignements criminels, INTERPOL, Abidjan

Personne contact : Oluwole Ojewale, Téléphone : +221 77 175 8326, E-mail : [email protected]

Photo © Daily Advent

EU Flag
ENACT is funded by the European Union
ENACT is implemented by the Institute for Security Studies and INTERPOL, in
affiliation with the Global Initiative against Transnational Organised Crime
ISS Donors
Interpol
Global
feature-5Page 1